Choose language   
 
  • Conferință și lansare de carte
    11.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Facultatea de Sociologie și Asistență Socială din Bucureșt
  • Conferință și lansare de carte
    11.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Facultatea de Sociologie și Asistență Socială din Bucureșt
  • Conferință și lansare de carte
    11.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Facultatea de Sociologie și Asistență Socială din Bucureșt
  • Conferință și lansare de carte
    10.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Universitatea Națională de Arte (Bucureşti)
  • Conferință și lansare de carte
    10.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Universitatea Națională de Arte (Bucureşti)
  • Conferință și lansare de carte
    10.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Universitatea Națională de Arte (Bucureşti)
  • Conferință și lansare de carte
    08.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Librăria Șt. O. Iosif (Brașov)
  • Conferință și lansare de carte
    08.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Librăria Șt. O. Iosif (Brașov)
  • Conferință și lansare de carte
    08.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Librăria Șt. O. Iosif (Brașov)
  • Conferință și lansare de carte
    04.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Club A, București
  • Conferință și lansare de carte
    04.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Club A, București
  • Conferință și lansare de carte
    04.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Club A, București
  • Conferință și lansare de carte
    03.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Facultatea de Matematică, Universitatea din București
  • Conferință și lansare de carte
    03.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Facultatea de Matematică, Universitatea din București
  • Conferință și lansare de carte
    03.02.2016
    Civilizația Analfabetismului de Mihai Nadin
    Facultatea de Matematică, Universitatea din București

Vă aşteptăm şi pe Blogul editurii:


Newsletter


En préparation

  • Întâlniri cu Solomon Marcus vol. 3
     par Auteurs
  • Biblia vitaminelor
     par Dominique Rueff
  • Fără leac
     par Pamela Weintraub
  • Bătăliile vieții
     par Luc Montagnier
  • Rani deschise 7
     par Solomon Marcus

Ne citesc



Les éditions

Les Éditions Spandugino ont démarré leur activité en 2008, suite à l’initiative de la Fondation Spandugino, dont le modèle culturel repose sur la qualité et la responsabilité qui vont, à leur tour, se matérialiser dans des projets pertinents dont la légitimité et la crédibilité sont assurées par sa préoccupation constante pour la transparence.

 

Dès le début de son activité, Spandugino s’est proposé d’accorder une grande importance et une ampleur de taille à l’activité de tutorat, au dialogue et, en même temps, à la récupération de la mémoire, par le biais de ses collections Mentor, FaceAFace et Monograf.
Sa vision est fondée sur la conviction que, sans la sagesse qui est le fruit de l’expérience, sans partager ses secrets, sans modèles qui contribuent à la construction de certaines liaisons vertueuses et sans consolider un tissu commun entre les individus, lui-même basé sur des valeurs profondément humaines et sur la culture du dialogue, aucune communauté ne peut survivre et se résout à être condamnée toute seule à l’oubli par l’érosion de son histoire et de son patrimoine culturel.

 

À présent, les Éditions Spandugino font le pari d’une nouvelle collection littéraire, dont le titre suggestif, "Livres de la poche côté cœur", annonce déjà la couleur des ouvrages qu’elle a l’intention de publier à partir de l’année éditoriale 2011.

 

Misant sur une sélection rigoureuse des œuvres contemporaines de l’univers littéraire francophone et accordant une attention particulière à la qualité des traductions réalisées par une équipe jeune et enthousiaste, mais, aussi, fort compétente et motivée, elle souhaite répondre aux attentes d’un nombre aussi large que possible de lecteurs, de tout âge et de tout niveau d’exigence.

 

La coordination de cette collection a été confiée à Dan Burcea, connu surtout par ses chroniques portant sur les livres français, publiés dans la revue Observator cultural, ce qui en est déjà une garantie de son futur succès.

 

Pour la mise en pratique de ce projet ambitieux, Spandugino va employer sans parcimonie les ressources et l’intelligence dont elle dispose – du choix des œuvres originales, en passant par leur traduction et leur promotion sur le marché roumain du livre.

 

Chacune de ces étapes a sa propre importance, sur laquelle nous devons nous pencher avec attention.


Ainsi, la sélection des œuvres appartenant au réservoir prolifique de la littérature francophone contemporaine est abordée dans une perspective socio-littéraire, capable, à la fois d’offrir aux lecteurs une image aussi complète que possible de l’homme contemporain, et de préserver sa valeur littéraire – nous entendons ici par la notion de littérature cette capacité de l’artiste à proposer une vision originale et cohérente sur la réalité et employant l’inestimable et l’unique liberté de la langue de se constituer en langage artistique.

 

Les relations excellentes que nous avons avec les grandes maisons d’édition françaises, d’un professionnalisme impeccable et faisant preuve d’un désir sincère de contribuer à la "synchronicisation" de notre culture avec ses sources européennes traditionnelles, sont pour les Éditions Spandugino un grand signe d’encouragement.

 

La jeune équipe de traducteurs qui travaillera sous la le regard attentif du coordinateur de la collection se retrouve devant un pari ambitieux. Son désir est celui d’offrir aux lecteurs contemporains, ouvert à une communication sans frontières et utilisant, parfois d’une manière trop obéissante, de multiples emprunts d’ici et là, de leur offrir donc des textes écrits dans une langue vivante, moderne, profitant de son extraordinaire potentiel idiomatique et naviguant sur la vague propice de sa capacité d’exprimer la beauté artistique.

 

Bien sûr, puisqu’il s’agit d’une traduction littéraire, les choses ne sont pas aussi simples qu’elles en ont l’air, énoncées ex cathedra.

 

Malgré toutes ses bonnes intentions, la difficulté de rendre aussi fidèlement que possible l’équation qui existe entre le texte source et sa transposition en texte cible  implique des facteurs tout aussi divers, qui relèvent des qualités requises par l’acte difficilement définissable de la traduction.

 

Notre équipe accorde une attention spéciale aux problèmes linguistiques de la traduction, particulièrement dans le cadre des tensions créées entre les notions d’identité, d’équivalence et de fidélité des mécanismes du langage, dans l’esprit de la notion saussurienne de la langue définie comme le "stock des virtualités linguistiques dont dispose la communauté" des locuteurs.

 

Lucide, elle reconnait cependant que la seule solution demeure dans le compromis entre "l’équivalence formelle" et "l’équivalence dynamique", entre la traduction mot-à-mot et celle que les Français appellent élégamment "la belle infidèle".

 

Une autre orientation essentielle dans la politique éditoriale que Spandugino a pratiquée dès le début consiste dans la promotion des livres et des auteurs publiés. Il s’agit ici de laisser une place adéquate à un secteur complémentaire à la "fabrication" du livre en tant qu’objet culturel, place réservée avec prédilection aux critiques et aux journalistes spécialisés, capables de saisir les aspects essentiels du corps, du contenu et du message de l’œuvre.


Mais nous tenons particulièrement à la présence de l’auteur, à l’occasion de ce protocole de lancement éditorial. Cet aspect culturel est porteur d’un effet profitable à tous les acteurs de ce projet, conscients que nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres.


Le mobil le plus important, mis en jeu ici, c’est de laisser derrière nous les préjugés, les barrières culturelles, de ressortir de l’univers particulier et, aussi, de forger l’accès à l’universalité.

L’expérience par laquelle nous sommes passés jusque maintenant nous montre pleinement que ces objectifs ne sont pas seulement un "vœu pieux", une suave naïveté, mais qu’ils peuvent revêtir avec succès les habits de la vraie réalité.

 

L’année 2011 sera pour nous l’année d’un début de collection, une année de rencontres avec les lecteurs, que nous espérons fidèles et passionnés par la beauté et la valeur de la littérature – une année de vrais délices littéraires.

 

©2008-2013. Toutes les droits résérvés, Les éditions Spandugino.